fbpx
Contact rapide Télécharger le catalogue Demande de tarifs

N° : 05 61 90 87 77

22 août 2019

La piscine et la sécurité : budgets

Retour
Femme qui se détend dans une piscine

Équiper sa maison d’une piscine augmente indéniablement sa valeur en cas de revente et offre à ses propriétaires tout un art de vivre. La piscine rime en effet avec sport et convivialité tout en étant indispensable dans les régions où l’été est très chaud. C’est un confort absolu qui permet de se rafraîchir aussi en famille et fait le bonheur des plus petits. Mais pour ces derniers la piscine représente un danger important avec 255 noyades d’enfants de moins de 6 ans recensées entre le 1er juin et le 9 août 2018 par l’organisme Santé Publique France. Parmi celles-ci 20 décès sont à déplorer et auraient certainement pu être évités soit par la vigilance accrue des adultes soit par la sécurisation du bassin de nage.

Depuis une loi entrée en vigueur le 1er janvier 2004, les piscines enterrées et semi enterrées non closes à usage individuel ou collectif doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade des enfants. Cette obligation représente toutefois une dépense supplémentaire pour les propriétaires de piscine qui peut aller de 200 euros jusqu’à plus de 20.000 euros pour certains équipements.
Cet article a donc pour but de guider les futurs propriétaires dans leur choix de sécurisation de leur bassin en fonction de leur budget et de leurs priorités.

Les options de sécurisation les plus basiques

Si les fourchettes de prix sont aussi larges, c’est en raison de la diversité des moyens offerts pour qu’une piscine réponde aux exigences de la loi de 2004 précitée.

Cela commence par une simple alarme en passant par l’installation de barrières de protection jusqu’à l’abri complet.

Si tous ces équipements remplissent leur mission sécuritaire, tous n’offrent pas les mêmes avantages au quotidien.

 

Les alarmes : entre 200€ et 2 000€

Le premier moyen le plus simple et donc aussi le moins onéreux consiste à installer une alarme sonore qui se déclenche en cas de franchissement du périmètre prédéfini par le propriétaire. Les alarmes sonores destinées à être installées autour des bassins doivent être certifiées NF P 90-307.

Elle est efficace dès lors qu’il y a des adultes présents autour de la piscine car ils pourront certainement avoir un temps de réaction rapide mais elle ne peut pas empêcher un enfant de franchir la limite. Si en revanche des adultes se trouvent à l’intérieur d’un bâtiment et qu’un enfant échappe à leur vigilance, ils risquent malheureusement d’entendre l’alarme trop tard.

C’est donc un dispositif certes réglementaire mais dont l’efficacité n’est pas absolue et qui peut présenter aussi l’inconvénient de parfois se déclencher la nuit si la maison se trouve en pleine campagne et que des animaux s’approchent du bassin.

Quant au budget nécessaire, il faut compter 200 euros pour une alarme simple et cet équipement peut atteindre 2 000 euros pour les systèmes les plus complexes comprenant par exemple une mise en route à distance.

Alarme de piscine sécurité

Les barrières : à partir de 400€

Le second dispositif autorisé par la loi est la barrière de piscine qui forme donc un obstacle physique empêchant l’accès à l’étendue d’eau. Là aussi, il n’est pas possible d’installer n’importe quel matériel car la barrière doit être conforme à la norme NF P90-306.

Elle reste efficace pour les jeunes enfants mais il faut bien l’avouer elle demeure souvent inesthétique, formant un enclos peu agréable donnant vite une sensation d’enfermement aux utilisateurs de la piscine.
Pour pallier cet inconvénient, il reste cependant possible de faire pousser une haie tout le long de l’enclos en laissant uniquement la porte d’accès. L’enclos permet toutefois de s’adapter à la forme de la piscine et il existe un grand choix de matériaux possibles. Les prix sont donc très variables en fonction de l’option choisie.Il peut être de 400€ pour une barrière standard jusqu’à plus de 10.000€ pour des grandes barrières élaborées.

 

Les options de sécurisations plus sophistiquées

Les rideaux de piscine ou volets roulants, à partir de 2 000€

Les couvertures de piscine font partie des équipements autorisés pour sécuriser un bassin.
Par couverture, on entend aussi les volets roulants qui se referment après la baignade. Ils doivent être normés NF P 90-308.

Il ne faut cependant pas confondre ces dispositifs rigides avec les bâches à bulles qui sont utilisées uniquement pour maintenir la température de l’eau la nuit et ne sont pas considérées comme des éléments de sécurité. Elles sont en effet trop fines et souples pour supporter le poids d’un enfant.
Le volet roulant est esthétique, simple d’utilisation et il permet aussi de conserver la température de l’eau tout en offrant une excellente protection contre les feuilles d’arbre.

Il maintient donc la propreté de l’eau sans effort et facilite l’hivernage de la piscine. C’est la solution idéale pour ceux qui veulent combiner efficacité et discrétion dans la sécurisation de leur piscine.

Le prix est certes plus important mais l’investissement vaut vraiment la peine en termes de confort.

volet de piscine lames polycarbonates

 

Les abris bas de piscine : de 4 000 à 18 000€

Enfin, les abris de piscine bas ou hauts sont des dispositifs les plus sécurisants, offrant une garantie optimale et bien d’autres avantages.

Comme pour les éléments précédents, cet équipement doit aussi répondre à une norme qui porte la référence NF P 90 309.

Les prix sont là encore très variables selon le type de modèle, la taille et le matériel utilisé. Les plus grands peuvent même atteindre les 20.000 ou 30.000 euro.
Les abris bas sont plus discrets et ne dénaturent pas l’environnement tout en offrant aussi la possibilité de se baigner à l’intérieur pour ceux qui sont semi hauts. Ils protègent aussi l’eau des feuilles et permettent des gains importants en température.
C’est l’équipement idéal pour les régions plus froides afin de réussir à se baigner dès les premiers rayons du soleil sans être contraint d’installer un système de chauffe.

Abri bas téléscopique gigogne

 

Les abris hauts : entre 10 000€ et 30 000€

Les abris hauts sont quant à eux, le nec plus ultra de l’équipement et vient souvent constituer une véritable pièce en plus de la maison.

On peut imaginer de l’adosser directement à l’une des façades pour le transformer en jardin d’hiver ou salle à manger. L’abri haut est d’un vrai confort car il permet de se baigner toute l’année tout en créant un véritable espace de vie supplémentaire autour de la piscine.

Quelle que soit sa taille, l’abri de piscine constitue l’équipement qui sécurise au mieux le bassin tout en valorisant la propriété en cas de revente. C’est un investissement que les propriétaires de piscine ne regrettent jamais tant il créée un art de vivre autour de l’eau.

Les modèles les plus vastes sont souvent choisis par des propriétaires vivant à l’année dans leur maison et certains choisissent même d’y intégrer un espace sauna ou hammam.

 

Abri piscine mi-haut

Découvrez notre catalogue