Installer une pergola dans votre jardin : faites le bon choix - Azenco
192
post-template-default,single,single-post,postid-192,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.2
Pergola bioclimatique

Installer une pergola dans votre jardin : faites le bon choix

Le soleil de printemps commence à réchauffer votre jardin et vous souhaitez en profiter à l’ombre d’une pergola. Mais le choix est difficile : pergola à structure aluminium, en bois ou en fer ? Quelle taille, quelles options ? Où l’installer : au milieu du jardin ? Sur votre terrasse, adossée à la maison ? Près de la piscine ? Et une tonnelle, c’est la même chose ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour choisir un modèle de pergola bioclimatique adapté à vos besoins et à votre jardin, qu’ils soient fonctionnels ou esthétiques.

Pergola ou tonnelle, des différences ?

Sous les appellations de « pergola » ou « tonnelle », nous visualisons tous une construction de jardin, souvent ornée de plantes grimpante, telle la vigne, apportant fraîcheur et protection contre les rayons du soleil.

La pergola est historiquement une structure de jardin permanente à vocation décorative, rectangulaire ou carrée. D’ailleurs, les premières pergolas italiennes étaient souvent construites de colonnes et poutres en béton ou en brique. La pergola s’est modernisée dans sa conception. Le béton a laissé la place à des structures plus élégantes en bois, fer ou aluminium. Son toit plat constitué de poutres horizontales, a gagné en fonctionnalité pour devenir « bioclimatique » : les stores orientables ou les lames d’aluminium remplacent avantageusement l’ombrage éphémère de la vigne.

La tonnelle est une construction de jardin, souvent circulaire, qui a vocation à être moins durable. Sa structure généralement en métal peut être démontable. Son toit n’est pas plat comme la pergola, mais vouté ou à pans inclinés, et fixe. La toile ou les voilages utilisés ne sont pas nécessairement étanche. Proche du barnum, elle peut se démonter à la fin d’un repas de famille, ou de la belle saison.

Lisez aussi : Pergola et autorisation de travaux

La structure d’une pergola : alu, bois, fer forgé

Les piliers de soutien et les poutres de toit des pergolas modernes font appel à ces trois matériaux. Le fer forgé offre un aspect classique et élégant. Sa grande faiblesse est la corrosion, surtout dans un environnement marin, ou humide comme dans certains jardins. Traitement anticorrosion obligatoire donc, si vous ne souhaitez pas le poncer et le repeindre régulièrement. Les structures en fer forgé sont aussi plus lourdes.

Le bois est un matériau tendance pour la pergola car peu onéreux à mettre en œuvre. Souvent en pin traité autoclave, ses poutres sont résistantes aux intempéries et aux parasites. En revanche, le bois demande un entretien régulier (lasure) sous peine de voir la pergola prendre une teinte grisée avec le temps.

Notre préférence ira donc vers une structure de pergola en aluminium. L’alu pour les intimes est en effet un matériau design, modulable et durable. Les profils d’aluminium thermolaqués ou anodisés offrent un important choix de couleurs pour s’accorder aux huisseries de votre maison si vous souhaitez adosser la pergola à votre demeure, ou au style de votre jardin si vous l’installez de manière indépendante. Le profil d’aluminium étant creux, il est possible d’intégrer en toute discrétion fils de motorisation ou éclairage à led. Enfin, l’alu est un matériau léger et rigide à la fois, ce qui facilite grandement son installation.

Le store : protection contre le soleil… mais aussi la pluie

L’intérêt des pergolas modernes est de s’adapter aux conditions climatiques, ensoleillement et pluie : d’où le nom de « pergola bioclimatique ». Elles intègrent la plupart du temps un store enrouleur dont la motorisation souvent photovoltaïque (petits panneaux solaires) sait se faire discrète.

Le store peut garder une position horizontale ou s’incliner en fonction de l’orientation du soleil. En inclinant le toit, un lambrequin (toile avant escamotable dans la poutre horizontale) se déploie : pratique pour ne pas recevoir dans les yeux la lumière rasante du soleil en fin de journée ! Une soudaine averse ? Peu importe, vous n’aurez pas à vous mettre à l’abri dans votre maison.

Le lambrequin canalise l’écoulement des eaux de pluie sur les côtés. Si vous choisissez d’intégrer des stores latéraux à votre installation, vous bénéficierez alors d’une protection supplémentaire contre le soleil, la pluie ou les coups de vent ? En somme, un véritable abri de terrasse pour votre jardin ou votre maison !

 

Comme vous venez de le lire, la pergola est une structure réellement pratique et astucieuse pour profiter au mieux de l’extérieur de votre maison, et qui s’adapte aussi parfaitement à l’environnement d’une piscine. Votre choix est fait ?

Commentez