Azenco : vers un développement international - Azenco
1578
post-template-default,single,single-post,postid-1578,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.2

Azenco : vers un développement international

En début de semaine, Touleco revenait sur la success story Azenco et la stratégie entrepreneuriale de Serge et Charles Chapus, fondateurs dirigeants, et de Fabien Rivals, directeur général, dans un article titré « Azenco, le retour gagnant ».

A l’origine de la société, le rachat en novembre 2012 de Swimprotec, qui deviendra Azenco quelques mois plus tard. L’opération est un succès : en 1 an, Azenco multiplie par 4 le chiffre d’affaire d’une activité qui est alors dédiée aux abris de piscine pour s’établir à 6,5 millions d’euros. Pour répondre à cette croissance, l’effectif est porté à 75 salariés. Et, dans un souci constant de maîtrise de la qualité, la production précédemment réalisée au Portugal est relocalisée en France sur le site de Cazères (Haute-Garonne) où sont fabriqués les abris de piscine sur-mesure.

Les ambitions d’Azenco ne s’arrêtent pas là en 2014. Le développement par le bureau d’étude interne de nouvelles lignes de produits volets piscine, abris de terrasses et pergola, et plus récemment la commercialisation en France de la gamme de spas Villeroy & Boch, a dynamisé l’activité. Cette année, l’objectif de chiffre d’affaire fixé à 12 millions d’euros est ainsi bientôt atteint !

Un développement rapide qui donne des envies d’international à Azenco. L’export devient en effet la clé d’une croissance rapide qui fait réviser à la hausse les objectifs du groupe : « Nous visons 20 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici trois ans », précise Fabien Rivals.

L’article complet : http://www.touleco.fr/Azenco-le-retour-gagnant-de-la-famille-Chapus,14777